AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween Empty
Message Sujet: Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween EmptyJeu 2 Juin 2016 - 22:40

Pocket full of stars
∞ Andy & Rosemary

Combien de temps encore devrons-nous subir ce sort ? J'inspire doucement, râlant dans ma barbe imaginaire, pestant contre Barbe Noire et ses maudits pirates. C'est de leur faute, après tout. Si ils n'avaient pas joué aux cons, nous n'en serions pas là : le jour serait encore présent. Car oui mes chers, il n'est que neuf heures du matin et pourtant la nuit éclaire toujours le ciel. En soit, cela ne me dérange guère. Le soleil me manque, voilà tout, tout comme sa chaleur. Les rires se font moins nombreux et si le marché ne désemplit pas … ce n'est que par nécessité. Les sourires sont gris, la mine est soucieuse, la méfiance est de mise plus que jamais - seuls les enfants restent inchangés. Moi-même, bien que parée de beaux atours et saluant avec entrain les gens qui me sont familiers, je ne me sépare plus de mes couteaux dissimulés ici et là dans mes fripes - bottes, corset soigneusement lacé – et de mon arme à feu – accrochée à ma cuisse, sous mes nombreux jupons colorés. Enfin … Ce n'est pas comme si ils quittaient ma peau habituellement cependant – simple mesure de précaution – mais les faits sont là : la joie de vivre est rangée au placard, tout comme la monnaie est plus soigneusement comptée que d'habitude avant d'être rangée dans la bourse de cuir. La mienne pend actuellement, dissimulée en grande partie grâce aux étoffes que je porte, accrochée solidement à ma ceinture par de discrètes lanières. Elle n'est pas tant remplie que cela, juste de quoi faire mon marché (le reste se trouvant à la maison et dans une autre bourse pour les extras, plus petite et dissimulée contre ma poitrine) mais il n'empêche que je veille à ce que son poids soit toujours bien présent lorsque je marche. Cependant, il m'est bien plus facile de la sentir que d'habitude, puisque je n'ai point mon ombrelle à gérer : juste mon panier déjà à moitié remplit, que je porte vaillamment. Pour une fois, je n'ai aucun gentilhomme à qui le confier, pour une fois c'est la mère maquerelle en personne qui s'exhibe sans honte. Car oui messires et mesdames, même les putes les plus illustres font leur marché, ne vous en déplaise – il faut bien manger.

Je repère l'emplacement de mes chouchous de longue date, entre deux cris et quelques caquètements de poules, entre les cavalcades de mômes que j'envie (je les imiterais bien si j'avais encore leur âge) - ah douce vieillesse ! Je les évite cependant, me retenant de rire à leur fourberies, sachant pertinemment que la moitié de ces gosses tenteront de voler leur prochain dont je fais certainement partie – mais est-ce là un véritable crime ? Ce ne sont que des enfants, et j'étais l'une des leurs à une époque lointaine. Reprenant mon chemin ensuite d'un bon pas, je ne m'arrête que pour faire un signe de tête à certains hommes – habitués de mes quartiers – jusqu'à dénicher ma perle rare, mon bonheur journalier, celui grâce à qui je suis si souvent de bonne humeur … le matin du moins. « Bonjour ! Comme d'habitude, je vous prie. » Je m'élance, souriante et aimable face au vendeur de légumes, tandis qu'il me montre son étalage d'oignons avec un clin d'oeil complice. Oui, d'oignons. Parfaitement. J'en raffole au petit déjeuner, est-ce là un crime ? Je prends également de quoi faire de la soupe tant que j'y suis – patates, poireaux, carottes, ce genre de légumes qui tiennent au corps. La soupe ça réchauffe et c'est vite préparé. Comment croyez-vous que je garde la ligne ? Il faut manger des légumes, c'est bon pour la santé. Enfin. Il me remplit mon panier, qui pèse désormais bien lourd, et j'attrape ma bourse pour lui donner le compte – pile, plus un pourboire car je suis me suis bien réveillée. La véritable raison est que ses légumes sont de qualité et qu'il a une bouche supplémentaire à nourrir depuis peu – mais que cela reste entre nous, il faut garder le secret de l'illégitimité. Un dernier sourire, une main qui se lève. Un « au revoir », un « à dans trois jours », et me voilà repartie : jupons colorés se levant, passants s'arrêtant en voyant mes mollets, intrigués avant de se reprendre, surpris, honteux, en colère contre eux-même d'avoir cédé.
Une journée de congé comme les autres en somme, si seulement, soudain, je ne sentais pas une caresse habile dans mon dos, doublée d'une flagrance d'innocence que je croyais ne plus jamais sentir … celle de mon enfance. Celle de ma liberté. Oh mon dieu ... Serait-on en train de me voler ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween Empty
Message Sujet: Re: Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween EmptySam 4 Juin 2016 - 9:28


Les poches d'Andy sont remplies de bonnes friandises qu'il vient de voler sur la place du marché. A douze ans , il s'avérait qu'il était lui même souvent étonné des talents de voleurs qu'il avait réussi à conserver de son plus jeune âge jusqu'à aujourd'hui. Voler c'est un art , avait il déjà entendu dans son ancienne vie. Il se considérait donc comme un artiste , quelqu'un avec du talent. C'était sans doute pour ça que les voleurs aimaient exhiber leur trouvailles aux yeux des autres. Parfois , les yeux des passants se tournaient vers lui, le dévisageaient, étonnés de voir que ce gamin là qu'il était n'était pas en train d'essayer de dérober or et trésors aux gens dans la rue comme tous les compères de son âge. Mais faut pas se fier aux apparences. Andy n'est pas celui qu'il prétend et il le sait  ; il l'a toujours su, d'ailleurs ça toujours été un très bon avantage pour amadouer les autres, pour avoir ce qu'il veut. Et en l'occurrence ,  là, il cherchait des victimes. C'était dur pourtant d'en trouver  ; il faisait si noir depuis l'attaque de Barbe noire et de ses foutus pirates. Andy donnerait tout pour revoir le soleil , pour ne plus avoir aussi froid. Mais bon, faut bien faire avec. Ses yeux enfants balayent la foule aux lumières des seuls éclairages restants. Un vieil homme à droite...Dos courbé, habits en lambeaux, pas la peine de le fouiller, il aura rien. Des petites filles à gauche... pouah , elles auront rien non plus. Ah  là  ! Une femme qui marche devant lui , elle est magnifiquement bien habillée, elle semble porter des bijoux de valeurs. Andy serait tenté de les prendre mais faute de pouvoir, il allait se contenter de son argent qui devait être planqué au fond d'une de ses poches. Le blondinet se faufile à travers la foule, se cache derrière quelques passants et ralentit finalement le pas quand il arriva derrière elle. Il releva le menton pour fixer la nuit noire, faisant mine qu'il s'intéressait à autre chose qu'à l'or qui ornait ses vêtements.

Mais une seconde plus tard, sa main discrète se faufila dans son dos pour rejoindre la poche de la femme. Ses doigts frôlèrent quelques lourdes pièces. Il en fit glisser une , puis deux, puis trois entre son pouce, son index et son majeur. Ignorant tout des doutes de la victime , il la replongea dans sa poche une fois qu'il fut certain que le début de butin qu'il avait chopé était bien caché dans sa veste. Il sentit d'autres babioles dont il ne reconnut pas l'utilité ni le nom. Un reste d'or se trouvait sous ses doigts, il devait y arriver. Deux pièces de plus glissèrent au creux de sa paume , il referma sa poigne autour d'elles et passa à l'autre poche , celle de droite. Encore de l'or  ? Non, des clés, un vieux collier. Et si le bijou avait de la valeur  ? Allez prenons le, après tout. Mais il allait devoir enlever les clés qui s'étaient coincées dedans. Ils pouvaient prendre les clés avec après tout... En tirant légèrement sur le collier , il grogna. Celui ci s'était accroché à l'une des accroches d'une épaisse clé de fer. Avec précaution, il tira dessus pour l'en libérer. Mais la femme tourna à moitié sa tête à ce moment là. Andy releva les yeux, guetta ses réactions tout en continuant d'insister sur le butin qu'il voulait ramener. Le collier maintenant, il le voulait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween Empty
Message Sujet: Re: Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween EmptyLun 6 Juin 2016 - 14:32

Pocket full of stars
∞ Andy & Rosemary

Voler est un art. C'est un talent que j'ai appris toute jeune, avec des enfants perdus, lorsque j'avais encore l'âge – 9 ans, quel bel âge. J'avais onze ans lorsque mon enfance s'est terminée de façon brutale – si l'on peut appeler une enfance, bien entendu – et le gamin que je fixe désormais ne semble pas avoir beaucoup plus. Onze ans … Douze peut-être ? Bientôt un homme donc, à moins qu'il ne soit un de ces enfants perdus que j'appréciais tant autre fois – ah, Rosy, tu es trop tendre finalement. Je me souviens brièvement des farces que je faisais avec mes compagnons d'infortunes, des bourses dérobées, des fruits secs partagés, des éclats de rires joyeux … Mais reprends toi ma belle. Car je me suis bien évidemment retournée dès que j'ai senti le manège – on ne me la fait pas à moi -, juste la tête au départ, puis complètement alors qu'il continuait d'insister à tirer. Est-ce le collier qu'il désire ? J'ai oublié de l'enlever de là, c'est en soi ma faute, je l'admets. Cependant je ne pensais pas avoir affaire à un voleur aujourd'hui. J'inspire doucement avant  de rapidement lui saisir le bras d'un air autoritaire, l'air sévère et certainement effrayante dans ce brouillard noir.

« Tiens donc. Mais qui est-ce là ? » Je fixe sa bouille d'angelot tombé du ciel, dont les cheveux blonds éclairent la journée noire comme la lune luit dans les ténèbres. Je hausse un sourcil, intriguée, tentant d'avoir l'air en colère – je suis douée pour jouer la comédie – même intérieurement je souris. Me vol t-il par appât du gain ou par nécessité ? C'est ce qu'il me reste à découvrir.
« Sais-tu, mon garçon, que l'on coupe la main des voleurs ? » Je m'accroupis à sa hauteur, lâchant le panier que je porte de ma main prise tandis que la main qui maintient son poignet ressert doucement mais fermement sa prise.« Cependant, je ne pense pas vouloir que cela t'arrive. » Je penche la tête, avant de lâcher mon air de mère tape dure pour sourire doucement et rire, rire à gorge déployée, puis le fixer, malicieuse. « J'ai failli me faire prendre ! Tu es très habile, quel âge as-tu ? C'est un magnifique don que tu as là. » Finalement, je le relâche entièrement, avant de lui ébouriffer les cheveux – parce que j'aime ça. Tant pi si ça cancane à ce sujet. Je n'ai cure des regards des passants, je me fiche de leur avis, car je suis et reste encore une voleuse aux yeux de certains. Et bien, quoi de plus naturel que d'être attiré par les jolies choses qui brillent ?

« C'est ça que tu veux ? » Je passe ma main dans la bourse, pour attraper le collier et le lui montrer. De belles perles de nacres brillantes, venant des profondeurs abyssales. Comment je l'ai eu ? Et bien, sachez simplement que c'est là un cadeau inestimable, dont je n'ai aucune envie de me séparer. Je me redresse ensuite quelque peu, avant de ranger mon butin en sûreté sans le lâcher du regard. « Sache que tout se paye, que ce soit l'or que tu m'as pris, comme ce collier magnifique. Donc, dis-moi … Que m'offres-tu en échange ? » Je souris, avant de croiser les bras, resserrant quelque peu mon châle autour de mes épaules car il fait frisquet. Si il tente de fuir, je le rattraperais. Si il marche ,.. Ma foi nous pouvons certainement trouver une entente. Surtout qu'il m'a l'air d'avoir froid, peu vêtu comme il est. A lui de voir, cependant. Car j'ai beau être gentille, dans le fond, je refuse de me transformer en bonne poire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween Empty
Message Sujet: Re: Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween EmptyMer 8 Juin 2016 - 16:33


La base de l'art du vol , c'est avant tout la rapidité. Un point que Andy devait absolument apprendre à développer. Il était certes, moins lent que d'autres de ses amis , mais se déconcentrait rapidement et n'agissait que lorsqu'il était sûr de ne pas tout faire foirer. Un avantage de certains côtés, un inconvénients à d'autres. Le petit allait reculer d'un pas, le collier en main , et les perles qui remplissaient à présent sa paume mais celle de la victime se referma sur son poignet , sans possibilité de s'enfuir. Tiens donc. Mais qui est-ce là ?" - La voix de la dame se veut autoritaire mais Andy n'a pas peur , souvent il a été confronté à ce genre de situation, l'habitude en devenait presque ennuyante. Un bon point ; il s'en sortait toujours sans représailles. Là , il ne cherchait pas à s'enfuir , l'une de ses tactiques les plus efficaces était simplement de garder le silence, de prendre cet air faussement innocent et d'exhiber sa bouille d'ange... Les femmes dans son genre finissaient toujours par remettre la bêtise sur le dos de l'âge.  Et pourtant, Andy n'était pas si jeune , il grandissait et murissait rapidement depuis son arrivée. mais riche comme elle paraissait être , le garçon n'avait pas tant d'Espoir que ça. Quoi de plus naturel pour quelqu'un qui possède de l'or de mépriser et de vouloir nuire à quelqu'un qui n'en possède pas ? La punition n'en sera plus que douloureuse , mais c'est un gosse, une chance sur deux qu'on lui coupe une main. Andy s'apprête à tenter une fuite , mais la femme se mit à rire à gorge déployée , le faisant froncer des sourcils , dubitatif. Devait il prendre ça comme un bon point ou bien au contraire, se méfier de ce rire inattendu ?

Sa prise se desserre ; engendrant le soulagement de Andy. Le voilà qui ne sait toujours pas quoi dire, même s'il a à présent la certitude qu'elle ne le dénoncera pas. Mieux , elle le félicite. Andy esquissa un sourire fier et énigmatique. Le secret de son don , comme il était ainsi présenté, était un secret. Suffisait juste de s'entraîner et de ne pas se louper.
- J'ai 11 ans m'dame , mentit il pour faire de son mauvais tour une excuse plus crédible. Après tout , un an de plus ou un an de moins, aucune différence. Ensuite... Sachez que je ne compte pas dévoiler mon fameux secret pour voler , c'est quelque chose dont je suis très fier. Le petit est satisfait de son petit tour de passe -passe ; preuve qu'il suffisait simplement de jouer la comédie pour avoir de ce qu'on veut. Mais son sourire disparaît bien vite quand ce fut au tour de la jeune femme de le tenir au creux de ses mains. Elle avait mis le doigt sur ce qu'il voulait ; et sur ce qu'il n'avait pas encore réussi à obtenir.

Lentement , pour savourer le désir du jeune voleur , elle exhibe son collier de perles devant ses yeux. Le suspens dure ... Va t-elle lui donner ? Sous le regard déçu d'Andy, il disparut de nouveau au fond de sa poche. Mais c'est pas pour autant qu'il détourne son attention. Ses iris claires restent fixées sur la poche ou se situe le trésor , alors que la femme poursuit ses bonnes paroles. Mince, elle se doutait qu'il lui avait aussi prit son or - Il ne s'était définitivement pas attaqué à la bonne personne.
- Je n'ai pas l'habitude de payer moi, rétorqua t-il d'une voix calme , presque évidente. Chez moi , on vole pour se nourrir, c'est comme ça... Tout le monde n'a pas autant d'argent que vous. Contre sa volonté, son ton est lourd de reproches. Mais l'air insolent se dissimule derrière un regard insistant, il veut ce collier.  Elle le fait attendre, et bon dieu ce qu'il est impatient.

- Je ne sais pas quoi vous offrir , je n'ai rien, répondit il. Vous ne pouvez pas me le donner gratuitement ? Après tout, vous devez en avoir bien d'autres des bijoux comme lui. Ou alors... simplement, montrez le moi ?
Le toucher, juste le toucher. Et puis qui sait , on dit que les moments de détresse font monter l'adrénaline. Elle n'a qu'à lui tendre le trésor pour qu'il le prenne et s'enfuir avec ... Tentons le tout pour tout ?  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween Empty
Message Sujet: Re: Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween EmptyLun 18 Juil 2016 - 10:59

Pocket full of stars
∞ Andy & Rosemary

Je le regarde, le jauge. Petit prometteur, bien plus que je ne l’étais à son âge – et me voilà si vieille à présent. Depuis combien de temps ne me suis-je pas amusée de la sorte ? A l’époque, je courais, voltigeais, m’accrochais aux branches. Je tentais, moi aussi, de voler de mes mains habiles. De la nourriture, de l’argent … au fond ce que nous prenions n’avait pas d’importance, tant que nous nous amusions. Est-ce son cas ? Je me le demande encore.
J’arque un sourcil lorsqu’il m’offre l’information tant désirée. Onze ans ? Fort bien. Plus vieux que mois lorsque j’ai commencé de ce fait. Je souris d’autant plus à son cran – il tient à garder son secret gardé, tout comme je tiens aux miens -, peu ont cet audace à son âge, et sa verve, son mordant. Je le regarde s’agiter tandis que je range mon bien, et je secoue doucement la tête en réponse à son ton de reproche. Touché. Ces mots, durs, je ne peux ni les lui reprendre ni lui en vouloir, seulement … Il ne sait pas que je suis de son coté, malgré mes beaux atours et mes couleurs. Il ne connaît pas ma souffrance constante, mon mépris pour ces riches égoïstes qui se prennent pour les rois du monde. C’est là l’une des rares choses qui n’a pas changé en moi depuis mon enfance : ce sentiment de mépris pour les abrutis qui ne voient que leurs propres intérêt. Car si vous pensez que je suis de ceux qui ne font pas attention aux autres, vous vous trompez. Certes, mon désir de liberté accru, cette envie de ne dépendre de personne et de vivre pleinement est encore ancrée dans mes veines … Et il est vrai que par mon travail, beaucoup se méprennent sur mes intentions véritables. Cependant la moitié de mes employés sont des personnes que j’ai aidé a un moment ou à un autre. J’ai lié ma vie à la leur et ne peux plus m’en défaire – nous avons ce contrat à vie à honorer, quelque part dans cette pièce sombre, accrochée fermement au mur de notre conscience.
Mon sourire est toujours là, en place, s’agrandissant – car cet enfant m’amuse, malgré moi, malgré lui. Me trouvera t-il cruelle ? Qu’importe.

« Et où vis-tu au juste ? » Je pose mes mains sur mes hanches, la curiosité brûlant ma gorge. Enfant perdu, enfant pauvre ? Dans les deux cas cela ne change pas grand-chose, il s’est attaqué à la mauvaise personne … même si cela se tentait, je le reconnais sans mal. « Cet argent, comme tu dis, je l’ai gagné, durement. Crois-tu que le monde des adultes est plus facile que le tien ? Tu te trompes. Il faut mentir, tricher, voler en permanence et c’est bien plus fatiguant et difficile qu’on ne le pense … même si c’est un jeu dont on ne se lasse pas. » Je ne mens point à ce propos. Les adultes sont plus retords, plus pervers que les enfants. Plus méfiants aussi et les avoir sous sa coupe est une épreuve constante. Je me redresse quelque peu, reprenant mon panier sans lâcher l’enfant du regard « Il y a longtemps, je volais avec les enfants perdus. Aujourd’hui, je me contente de les regarder faire, en souriant. En es-tu un ? Si oui, je peux peut-être t’offrir quelque chose en échange d’une histoire. » Je souris franchement, insolente, autant qu’il peut l’être. Jouons, très cher. Je veux voir de quoi tu es capable. « Ce collier, que tu as l’air de vouloir, est un trésor. Je n’en possède pas d’autres comme lui et tu l’as suffisamment vu tout à l’heure. Cependant je peux envisager de te le céder si tu as de quoi me payer son prix. » Je ricane intérieurement. Je suis sincère sur mes mots, mais je ne vais pas le lui donner si facilement. Un collier pareil a, avant d’avoir un prix matériel, un prix sentimental fort élevé. La négociation sera difficile pour me faire le lâcher, mais je ne doute pas qu’il tente encore de l’avoir puisqu’il a l’air d’y tenir. Simple lubie ou challenge ? Reste à savoir ce qu’il sera prêt à tenter pour mettre la main dessus … Mais il a intérêt à faire vite car il me faudra bientôt m'en aller - je suis, après tout, de ces dames souvent pressées, naviguant entre deux eaux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween Empty
Message Sujet: Re: Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween EmptyVen 22 Juil 2016 - 15:15


Apparemment , la jeune femme ne semble pas vouloir mettre un terme à la discussion aussi vite qu'Andy l'aurait cru. Même qu'elle le bombarde de questions , et le petit est prit dépourvu car il sent que c'est bientôt le moment de déserter. Mais le meilleur moyen d'avoir sa confiance est de paraître le plus innocent possible , après cela elle ne verra en lui qu'un petit garçon comme un autre, qui demande juste un peu de considération. Je vis avec les enfants perdus , à l'arbre du pendu , annonce t-il fièrement en lui adressant un sourire. Quant à l'histoire ... C'est surement pas l'imagination qui manque à Andy, encore moins à l'inspiration - mais ce n'est en aucun cas dans ses plans de s'installer confortablement et de lui raconter une histoire. Alors c'est ca le prix à payer s'il veut le collier ? Jusqu'à ce qu'elle lui annonce que le bijou est cher et qu'il vaut beaucoup de valeur. Merci , c'est bien la raison pour laquelle Andy y tient tant. Pourtant, la femme ne semble pas décidée à changer d'avis. Des histoires ? Des histoires sur quoi ? Vous croyez que j'en connais beaucoup moi ? grogne t-il sans la lâcher des yeux. Et puis d'abord, j'ai pas le temps pour des histoires. J'ai plus 5 ans vous savez. Quant à l'argent, si je voles c'est pas pour rien , mes poches ne sont pas remplis de pièces comme vous pouvez le voir.

Pourtant il sait qu'elle lâchera pas l'affaire. Peut être qu'il devrait se séparer de l'un de ses lots pour avoir ce trésor. Après tout, il est certain que ce collier vaut bien plus que tous ses objets déjà volés réunis. Et la vie adulte est peut être difficile mais vous, vous n'êtes pas sans arrêt les proies favorites des pirates. Vous vous êtes déjà salie les mains avec le sang d'un autre m'dame ? Ou avez vous déjà perdus des proches à cause d'autres personnes ? Demande t-il en s'efforçant de garder son ton calme. Pas la peine de s'énerver, c'est une adulte et même si l'âge lui importe peu , il doit faire attention à ce qu'il dit s'il veut ce collier. Vu que j'ai pas d'argent, je peux bien vous donnez autre chose. Mais par pitié , j'ai besoin d'ce truc. Avec ça, j'pourrais rapporter pleins de bouffes à mes copains.

D'un autre côté , il ne peut pas lui en vouloir d'y tenir aussi.
Mais finalement, il se pose une question. Si elle aussi était une enfant perdue, comment a t-elle réussie à devenir aussi riche ? Peut être que si elle lui explique, il pourra faire de même et dans ce cas là , plus besoin de voler. Si vous étiez enfant perdue, je peux savoir comment vous avez réussie à vous en sortir ? J'ai plutôt l'impression que vous sortez d'une vieille famille de riches. - Après tout, elle peut bien l'aider un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween Empty
Message Sujet: Re: Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween EmptyDim 6 Nov 2016 - 11:27

Pocket full of stars
∞ Andy & Rosemary

Le petit en a dans la caboche, j’en suis à présent certaine. Il n’y a qu’à le regarder cogiter pour s’en rendre compte – enfant perdu peut-être, oui, mais pas idiot. Loin de là. Je refrène un nouveau sourire. Comme l’enfance semble loin pour lui aussi. Cependant … J’en viens subitement à me demander quel est son âge. Après les enfants perdus ne vieillissent pas, je peux très bien me trouver en présence d’un être de quatre-vingt ans. Cela m’étonnerait, pourtant. Enfin. Toujours est-il qu’il cherche un moyen d’avoir mon collier malgré tout, ce que j’admire en un sens. Sans un caractère bien trempé et une volonté de fer, nous n’allons pas bien loin dans ce monde de brutes épaisses. « On peut dire ça. » J’affirme doucement, hochant la tête à sa première question. « A toi de me le dire, mon garçon. Ce ne sont pas les idées qui manquent par ici. Mais il faut une histoire suffisamment époustouflante et riche en rebondissements pour mériter ce bijou. » Je lui souris, grandement, mes yeux brillants. Ce ne sera pas facile, gamin. Il va falloir te surpasser. « Mais je suis sûre qu’une personne aussi intelligente que toi trouvera bien celle qu’il me faut. Qui a dit que les histoires n’appartenaient qu’aux enfants ? Ce pays est une histoire à lui tout seul, et pourtant nous y vivons. Elles prennent juste des formes différentes. » Je me redresse de toute ma hauteur pour poser mes poings sur mes hanches, reprenant l’air sévère, évitant la raillerie qui me viendrait naturellement. Définitivement je ne peux lui faire une remarque cynique. A la place, en revanche, je peux jouer les femmes d’affaires déçues, celles que je sais si bien exploiter. « Si cela ne t’intéresse pas, alors je perds mon temps. Et mon temps, c’est de l’argent, comme le tien. » Je fais mine de me détourner ensuite, avec une moue triste sur les lèvres, le regard brillant pourtant toujours. Il mordra à l’hameçon. C’est évident.

Pourtant, à sa tirade, je me fige. Je ne m’attendais pas à pareille verve – voilà de quoi me donner matière à réfléchir … Et à sourire d’autant plus malgré la dureté de ses propos. Je me tourne à nouveau, pour lui faire face, plongeant mes yeux dans ses iris, bien plus sérieuse qu’alors. « Qu’en sais-tu justement ? Penses-tu donc que nous soyons si différents ? » Je m’accroupis une nouvelle fois pour être à sa hauteur, sans le lâcher des yeux, les miens étant devenus froids, à l’aune de ma voix pourtant si calme. « Du sang sur les mains, dieu sait que j’en ai eu, et que j’en aurais encore. Des cicatrices, j’en suis fourbue. Des personnes chères, j’en ai perdu bon nombre, plus que je n’ai de doigts. Le monde est cruel, mon garçon. Si tu veux t’en sortir, alors il faudra te battre. Te battre … Et te montrer plus malin que tes adversaires. C’est ainsi que l’on gagne. Et il n’y a pas meilleur jeu au monde. » Après cette petite tirade, me voilà à reprendre contenance, une idée germant dans mon esprit. Et pourquoi pas après tout ? Jeu dangereux que voilà, mais il en vaut la chandelle. Je le sais.
« Cependant …  Je peux peut-être t’aider, comme j’ai reçu de l’aide autrefois. » Je penche la tête, ma voix se réchauffant. « J’ai besoin de me tenir au courant de tout ce qui se passe sur l’ile et en ville, mais je ne puis me déplacer toute la journée. Ce qu’il me faudrait c’est une personne de confiance, qui soit assez malin et rapide pour ne pas se faire repérer … Si c’est dans tes cordes, dans ce cas peut-être pourrais-tu me rapporter les ragots croustillants et importants. En échange, je t’offrirais de quoi te nourrir ou de l’argent. Une histoire contre une pièce ou un repas. Cela te parait-il honnête ? » A lui de me dire. La proposition ne me parait pas si déplacée. Il volera moins, et continuera de s’amuser. Néanmoins, avant que sa réponse ne me parvienne, l’horloge de la grande place sonne mon départ avec un harmonieux fracas. Je m’écarte alors, sourire aux lèvres, me redressant de toute ma stature, redevenant cette dame tant admirée et détestée parmi la foule de passants. « Ne me donne pas ta réponse tout de suite. Prends le temps d’y réfléchir. Lorsque tu auras décidé, viens me voir à l’Excès d’Arum – cette jolie et immense maison entourée de fleurs dont les sculptures dominent toute autre architecture. Passe dans la petite rue adjacente, va au fond et une fois arrivée dans la petite cour, viens frapper à la porte, trois fois. Je saurais que c’est toi. Si ce n’est pas moi qui viens t’ouvrir, demande Madame Rose. » Je me retiens de lui ébouriffe les cheveux. A la place, c’est un sourire sincère que je lui offre, tandis que je reprends mes courses. « D’ici là … Amuse-toi bien. » Un simple signe de tête suffit et je me détourne. Je n’ai pas oublié sa tentative de vol – et c’est quelque chose qu’il devra payer s’il accepte. Cependant, j’ai désormais autre chose en tête de bien plus important, et il me faut me hâter. Quelle dame serais-je en arrivant en retard à mes rendez-vous ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween Empty
Message Sujet: Re: Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Pocket full of stars ∞ pv Andy Roween

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-