AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 It's innocence lost || Derya
★ second star to the right and straight on till morning ★

AuteurMessage
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


It's innocence lost || Derya Empty
Message Sujet: It's innocence lost || Derya It's innocence lost || Derya EmptyLun 7 Mar 2016 - 22:30

It's innocence lost
'Cause life imitates art

No one's gonna take my soul away



La Bacchante était endormie. Elle ne voguait plus sur les flots, se contentant d ronronner doucement tout contre le bois chaud du port. La plupart des hommes de l’équipage en profitaient pour aller s’amuser. Beaucoup allaient rendre visite aux belles demoiselles de la maison de joie, encore plus allaient rendre visites aux divines créatures entreposées sur les étagères de la taverne la plus proche. Les derniers se contentaient de quitter les planches de ce navire sur lequel ils passaient tout leur temps, ne serait-ce que pour se dégourdir les jambes et s’apercevoir que le monde s’étendait au-delà de la rambarde de La Bacchante.

Tous ces petits plaisirs, Jud n’en avait pas envie. Il était fébrile, de mauvaise humeur. Son couteau s’abattait violemment sur les feuilles de laitue et les morceaux de viande fraîche qu’il jetait ensuite dans un saladier. Il n’y avait aucune raison valable à cette envie de tout casser, simplement les aléas de la vie. Jud ne cherchait pas à se trouver des excuses, il ne cherchait rien à vrai dire. Son existence était dictée par ses envies, ses sautes d’humeur. Le pirate était ingérable et il en était pleinement conscient.

Abandonnant son triste atelier culinaire, Jud quitta sa cuisine. Sa haute silhouette s’échoua contre la rambarde du navire, les bras croisés et le regard balayant le port. Pourritures de pirate côtoyaient candeur d’habitants de Blindman’s Bluff. Tous ces bougres n’étaient pas foncièrement mauvais, certains d’entre eux avaient même le cœur sur la main. La plupart aurait vendu père et mère pour se hisser un rang plus haut dans la chaîne alimentaire, il ne fallait pas se leurrer ! Mais parfois, lorsque l’on tombait sur une perle, il arrivait qu’un pirate se révèle être autre chose qu’un brigand de bas étage. Jud ne prétendait pas à cette exception. Lui, il n’était réellement qu’une brute, qu’un paumé qui avait fini par trouver un endroit où on voulait de lui, de ses poings trop excités et de son humeur sombre.

Celle qui l’avait accueilli sur son navire sans se poser trop de questions, sans craindre d’avoir un animal de plus parmi son équipage, elle arrivait justement. Ses longs cheveux bruns volaient dans son dos, son corps fin et gracile s’avançant sur le pont. Derya était une belle femme, une capitaine à l’écoute et un pirate qui savait mener son équipage. Jud avait confiance en elle, il ne doutait ni de son commandement ni de ses compétences et encore moins de son intellect. Peut-être, un jour, se hisserait-elle un rang plus haut ? Parviendrait-elle à amasser plus d’hommes, un meilleur navire, un meilleur statut ? Jud n’en serait pas étonné car au-delà de sa beauté apparente et de sa capacité à commander, il apparaissait clairement qu’elle était assoiffée de pouvoir et d’ambition. On ne peut devenir pirate sans salir une partie de son âme.

- Celle-là, si elle finit à l’Excès d’Arum, je lui laisserais pas une seconde pour s’installer ...

Sur le port, deux pirates étaient adossés à un mur. Ils observaient en souriant la belle capitaine, fantasmant sur ses courbes et s’imaginant des scènes osées qu’ils se sentaient obligés de partager à leurs pairs. Jud tourna la tête dans leur direction, arqua un sourcil et se pencha vers l’avant pour mieux entendre.

- En plus, c’est une beauté exotique. Je parie qu’elle en emmène plusieurs en même temps dans ses quartiers !
- Pour sûr qu’elle en redemande !

Ils ricanèrent tous les deux, de leur rire bien gras. Jud esquissa lui aussi un sourire car déjà, il sentait tout notion de self-control disparaître. C’était telle une libération, une porte de cage qu’on aurait brusquement ouverte. Le pirate bondit par-dessus la rambarde du navire et s’avança d’un bon pas vers les deux hommes. Ceux-ci ne le virent même pas, trop occupés à pouffer de rire. Jud encastra si fort son poing dans le visage du premier qu’un craquement malsain résonna bien haut. Le second n’eut pas le temps de sortir sa lame, déjà Jud l’attrapait par les épaules et lui mettait un coup de boule dans le nez.


Tandis que l’un crachait deux dents, l’autre poussait des petits cris étouffés de douleur en se tenant les narines. Leurs vêtements s’imbibaient de leur sang, les pavés de la rue se voyaient salis de leur hémoglobine douteuse. Jud les fixa un à un. Aucune réaction. Ils ne cherchaient ni à se répliquer ni à laver leur honneur bafoué. En vérité, ils n’étaient que des trouillards. Deux poules mouillées, occupées à rêver aux courbes d’une femme dont ils seraient à jamais indignes. Ces deux-là ne seraient donc pas hostiles, aucun danger. Pourtant, Jud ne se détourna pas, ne s’arrêta pas. Son pied s’entassa à répétition dans l’abdomen de l’un tandis que l’autre rampait pour fuir. Le pirate le rattrapa et lui explosa le visage contre les pavés. Les hurlements se firent si puissants que les gens commencèrent à s’éloigner. Si personne ne l’arrêtait, Jud allait repeindre ce port de rouge ...
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


It's innocence lost || Derya Empty
Message Sujet: Re: It's innocence lost || Derya It's innocence lost || Derya EmptyMer 9 Mar 2016 - 20:33

It's innocence lost
Jud Ashar-Don
feat.
DERYA SULTAN


 

 



 

 

S'égarer est le propre de l'humain.
Tuer est celui du démon.

Éclairée par la lumière de la lune, Derya laissa s'échapper un léger soupire en apercevant le port de Blindman's Bluff. La femme capitaine n'aimait pas beaucoup cette ville relativement sale et bruyante qu'elle comparait souvent à une fourmilière. Mais la beauté brune fit de son mieux pour ne rien laissa paraître et se força à sourire lorsque ses hommes jetèrent l'ancre. Alors que son équipage était en train d'amarrer la Bacchante, la veuve noire quitta ses appartements pour aller faire un tour sur le pont. Curieuse elle jeta un œil sur les badauds venus accueillir l'équipage, au milieu de la foule, elle reconnue des marchands, des pirates, mais également des catins qui étaient sans doute pressées à l'idée de se faire quelques pièces sur le dos des pauvres marins qui venaient de revenir à Neverland après avoir passé plusieurs semaines en pleine mer. Même si elle respectait ces dernières, l'ottomane était toujours inquiète à l'idée de voir l'un de ses subordonnés devenir bête, fou et incompétent à cause de l'une de ces créatures. Bref la pirate qui préférait se méfier des prostituées resta un peu plus d'un quart d'heure sur le pont avant de finalement retourner dans sa cabine afin de préparer sa soirée. Mais alors qu'elle était en train de chercher un bouquin dans son immense bibliothèque, Derya entendit un hurlement de douleur qui lui glaça le sang. Inquiète et soucieuse elle remonta rapidement sur le pont et jeta un coup d'œil en direction du quai en contre-bas.

Là elle vit Jud, son Maître Coq qui était en train de tabasser deux pauvres pirates qui semblaient déjà dans un état critique. Sans attendre elle commença à chercher son Quartier-Maître Arslan du regard, malheureusement ce dernier semblait ne plus être là… Fort heureusement elle aperçue trois de ses plus fidèles lieutenants qui se dépêchèrent de descendre et qui sautèrent sur le colosse pour tenter de le calmer, mais sûrement pour l'éloigner des boucaniers malchanceux qui rampaient au sol. Vêtue d'une belle robe bleue et ocre, Derya descendit du navire un peu plus lentement que ses compagnons et une fois en face du terrible Ashar-Don elle souffla longuement et haussa nonchalamment les épaules avant de lui lancer un regard à la fois dépitée et déçue.

« Est bien que ce passe-t-il ? Mon Chef Cuisinier serait-il en train de se comporter comme une bête sauvage !? Ne serait-il pas en train de confirmer l'opinion de ces détracteurs ? »

Contrairement à bien des gens l'auto-proclamée sultane des océans n'avait pas peur de Jud. Sans doute parce qu'elle lui faisait confiance. Cependant la jolie orpheline venait d'être déçue par l'attitude de ce dernier et c'était d'ailleurs pour cela qu'elle s'était permise de lui envoyer une petite pique en pleine face. Désormais elle allait avoir encore plus de mal à le défendre Jud face aux membres de la Bacchante qui avaient tendance à penser que le Maître Coq n'était rien d'autre qu'une brune sanguinaire. Agacée elle attendit que le bagarreur se calme pour faire signe à ses trois « sbires » de le lâcher. Ces derniers s'exécutèrent et allèrent ensuite prendre des nouvelles des blessés qui étaient toujours au sol.

En vérité Derya se fichait bien de ces deux idiots qui avaient sans doute mérités leur correction, cependant elle ne voulait pas que le capitaine de ces bons à rien décide de punir l'un de ses plus fidèles matelots. D'ailleurs la jeune femme qui était de nature curieuse, voulait savoir ce que ces hurluberlus venaient de dire et ce qu'ils avaient fait pour déclencher la colère du cuistot qui mine de rien ne semblait pas tout à fait calmé.

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


It's innocence lost || Derya Empty
Message Sujet: Re: It's innocence lost || Derya It's innocence lost || Derya EmptySam 12 Mar 2016 - 18:15

It's innocence lost
'Cause life imitates art

No one's gonna take my soul away



Le craquement des dents sur les pavés, l’odeur puissante de fer montant jusqu’à ses narines. Ses poings étaient rouges, ses dents serrées et sa folie animale déchaînée. Jud n’arrivait plus à s’arrêter, pareil à un junkie, il voulait continuer à faire durer le plaisir. Quelque chose ne tournait pas rond chez lui mais au vu de son enfance chaotique et du reste de sa vie passée aux côtés de pirates, tout s’expliquait. Mais tandis que ses coups se faisaient toujours plus violents et qu’il ricanait à l’idée de mettre en pièces ces vaux-riens, des mains l’agrippèrent. Jud se débattit tel un lion. Agitant bras et jambes, il fit tout pour se défaire de cette emprise inconnue. Malheureusement, ils étaient trois. Ils le calmèrent en un instant et quand il réalisa qu’ils faisaient partie de son équipage, le pirate se calma instantanément.

Derya descendit du bateau pour venir le rencontrer et lui parler. Ses paroles le touchèrent mais le firent aussi ricaner doucement. Jud n’en avait littéralement rien à faire de ce que les autres pirates pensaient de lui. Il était compliqué d’entrer dans la tête d’une personne comme lui, mieux valait ne pas s’y risquer d’ailleurs. Les trois hommes à l’arrière le lâchèrent et Jud put se détendre les bras. Il jeta un regard à ses victimes qui s’en allaient en piteux état. Tout ce que le pirate espérait, c’était que ces nigauds reviennent avec des armes et des amis. Alors là, il y aurait au moins un peu de répondant et la partie serait bien plus drôle !

- D’accord Capitaine. La prochaine fois que j’entendrai des petites merdes parler de mon capitaine comme on parle d’une prostituée ... je la fermerai.

Jud croisa le regard de la jeune femme. Il n’était pas du genre insubordonné mais il n’était pas non plus du genre à garder sa langue dans sa poche et baisser les yeux. Le pirate avait un sale caractère et malheureusement, il fallait faire avec ou le jeter directement à l’eau. Pour l’heure, le cuistot s’essuya les mains sur la chemise de l’un des lieutenants qui l’avait attrapé et piégé. Il lui adressa un large sourire provocateur en guise de salut puis se tourna à nouveau vers Derya.

- Je peux toujours les rattraper et les finir ... ?

Il lui jeta un regard amusé. Jud se fichait éperdument de les battre à mort, ça ne serait pas la première fois et puis de toute façon, ils s’en étaient pris à l’honneur d’une capitaine pirate ! Tant pis pour eux de s’être laissé tomber à pareille idiotie. Mais quelque chose disait à Jud que Derya était plus diplomate que ça et qu’elle ne l’enverrait pas les achever comme on finit le bétail en trop.

- Moi ce que j’en dis, c’est qu’ils ont eu ce qu’ils méritaient et peut-être même qu’ils en ont pas eu assez !

Jud haussa les épaules. Le pirate jeta un nouveau regard à la jeune femme, c’était elle qui prenait les décisions sur La Bacchante et lui, il ne faisait qu’obéir. Alors, quel serait le destin de ces deux mauviettes ?

Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


It's innocence lost || Derya Empty
Message Sujet: Re: It's innocence lost || Derya It's innocence lost || Derya EmptyDim 3 Avr 2016 - 0:13

It's innocence lost
Jud Ashar-Don
feat.
DERYA SULTAN








S'égarer est le propre de l'humain.
Tuer est celui du démon.


Un tantinet agacée par les réponses de son chef cuisinier, la belle Sultane souffla puis leva un sourcil. Même si elle avait la réputation d’être une capitaine douce et compréhensive ; la pirate détestait qu’on lui tienne tête, alors sans attendre elle gifla violemment son chef cuisinier afin de lui faire regretter son excès de zèle. Puis sans prononcer un mot la Reine des Océans se tourna vers les deux goujats, encore en sang, qui mettaient décidément beaucoup de temps à prendre la fuite. Là Derya soupira longuement avant de sortir un pistolet en argent et en or massif, ni une, ni deux elle tira à deux balles dans les têtes sur ceux qui avaient osés parler d’elle comme d’une simple catin. Les malheureux s’effondrèrent sous les yeux écarquillés des passants qui s’écartèrent sans prononcer le moindre mot.

Moins d’une seconde après ces exécutions sommaires, l’ottomane rangea son arme dans un recoin de sa magnifique robe, puis elle reposa ses yeux sur Jud Ashar-Don qui se trouvait toujours en face d’elle avant de pencher légèrement sa tête sur le côté. Au fond la jeune femme à la peau mate aimait beaucoup son coq, notamment parce qu’elle savait pertinemment qu’il était courageux et totalement acquit à sa cause, mais elle ne pouvait pas laisser son coup de sang impuni. Alors elle s’adressa à lui avec un ton sérieux et las :

« Tu devrais savoir qu’il ne se passe pas une seule journée sans qu’un ivrogne ne Blindman’s Bluff ne pense à mon cul. Ce n’est certes pas très glorieux, mais comme tu peux le voir je n’ai besoin de personne pour défendre mon honneur. »

Forcement, la farouche combattante n’était pas devenue Capitaine de la Bacchante par la volonté du Sainte Esprit elle avait simplement fait preuve d’assez de force, de courage et d’intelligence pour s’attirer la sympathie des marins les plus importants. Bref après cette petite phrase, Derya fit signe à ses lieutenants de la laisser seule avec le colosse et d’aller s’occuper des deux cadavres ou plutôt d’aller les jeter à l’eau pour ne pas qu’ils encombrent la voie publique. « Jud... » Soupira-t-elle en passant une main dans sa longue chevelure noire et en levant les yeux au ciel. En vérité elle se fichait bien du sort des deux pervers, d’ailleurs elle l’avait prouvé en les abattants de sang froid, non, en réalité la turque avait surtout peur des représailles, elle ne voulait pas que son cuisinier déclenche une guerre entre les différents capitaines pirates et qu’il en paie le prix… Bref alors que les membres de la Bacchante étaient en train de pousser les macchabées dans l’eau du port, la veuve s’exclama :

« J’ai toujours cru que tu n’étais pas aussi idiot que tu en avais l’air… Alors réfléchis un peu, l’île de Neverland est en pleine période de troubles. Alors je n’ai aucune envie de devoir me battre avec un autre Capitaine Pirate simplement parce que deux ivrognes rêvaient de me baiser… »

Certains étaient surpris d’entendre une aussi belle femme, parler de façon aussi crue, mais au fond Derya était une fille du peuple, une pirate et elle ne faisait plus vraiment attention au protocole et au beau langage. Enfin bref… Au fond la farouche ottomane espérait que le coq comprenne et accepte sa punition sans faire de vagues et sans trop protester.

© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Beware, I'm starving
avatar
Invité


It's innocence lost || Derya Empty
Message Sujet: Re: It's innocence lost || Derya It's innocence lost || Derya EmptyDim 24 Avr 2016 - 22:29

It's innocence lost
'Cause life imitates art

No one's gonna take my soul away



Jud sentit la paume de Derya sur sa joue, ce n’était pas une caresse mais bel et bien une gifle. La capitaine n’y était pas allée de main morte, la joue du pirate le piquait vivement. Cependant, il avait vécu tellement pire que ce genre d’escarmouche ne représentait rien à ses yeux. L’homme ne réagit pas, se contentant de redresser les yeux pour regarder la femme. N’importe quelle autre personne l’ayant frappé aurait senti sa tête fracasser le bois du navire pour ensuite aller dire bonjour aux poissons des fonds marins. Derya était probablement la seule autorité qu’il respectait et reconnaissait. Le chef coq se contenta donc du silence.

Qu’elle abatte les deux saoulards de sang-froid ne lui fit même pas cligner des yeux. Ils étaient des pirates, ils agissaient de la sorte et cela leur paraissait normal. Jud était une bête sauvage qui plus est donc la violence ne l’impressionnait en rien. Il releva les iris sur la capitaine qui tâchait de lui expliquer les choses. Jud secoua la tête en signe de dénégation.

- Il ne s’agit pas d’un besoin. Nous sommes un équipage, quiconque s’attaque à l’intégrité de l’un d’entre nous, s’attaque à nous tous.

Jud haussa les épaules. Il n’était peut-être pas le plus apprécié des pirates de la Bacchante, certes. Cela ne l’empêchait pas de considérer les autres membres de l’équipage comme des frères d’armes, des compagnons de route et des gens de valeur à ses yeux. Qu’on les dénigre ou qu’on les attaque signifiait se retrouver avec Jud sur le chemin. Quant à Derya, l’homme peinait à comprendre pourquoi la capitaine préférait laisser les autres loups de mer fantasmer sur ses formes en public, au risque de l’humilier au vu et au su de tous, plutôt que d’en finir.

Derya tenta de lui expliquer sa stratégie, sa méthode. Mais tout cela était bien trop doux, trop diplomate, trop réfléchi pour Jud. Il n’était qu’une brute, qu’un voyou. La politique et les courtoisies, il laissait ça aux autres. Lui, il était la force armée et rien de plus. Qu’on ne lui demande ni de réfléchir ni de culpabiliser car il ne le ferait pas. Il n’était qu’impulsivité, bestialité et violence. Le reste ne l’intéressait même pas. Jud arqua un sourcil, la technique de Derya était donc de laisser passer toutes les humiliations sous prétexte que dans son dos, les gens le feraient tout de même. Le chef coq se foutait pas mal de ce qu’elle lui disait, il la respectait et ne la contredirait pas mais si le lendemain deux autres ivrognes venaient se planter devant la Bacchante, à exposer leurs désirs lubriques sous le nez de la capitaine ... alors Jud attaquerait encore.

- Très bien, je contrôlerai mes élans de violence à l’avenir. En tous cas, j’essaierai ...

Jud n’était pas doué pour se limiter et s’imposer une conduite. Souvent, il finissait par laisser son tempérament explosif prendre le dessus. Cependant, l’homme tenait à son équipage et à ne pas heurter les sentiments de sa capitaine. Alors pour ça, il ferait un effort. Le pirate porta un doigt à ses lèvres, pensif.

- L’île est en période de trouble, c’est sûr. Et ça ne va pas s’arranger tout de suite si le soleil ne revient pas. Les pirates s’ennuient cloués sur la terre ferme.

L’homme hocha lentement de la tête. Contenir des pirates loin de la mer était possible pour un temps mais pas indéfiniment. L’appel de l’océan finissait toujours par être plus fort ...


Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Beware, I'm starving



It's innocence lost || Derya Empty
Message Sujet: Re: It's innocence lost || Derya It's innocence lost || Derya Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

It's innocence lost || Derya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
τακε мε тσ иενεяℓαи∂ ✩ :: fermeture de tmtn :: Fermeture TMTN :: Sujets terminés-